Fleurs et plantes

Greenbox à Waterloo : bouquets champêtres
et de saison

21.09.2022

Dans leur boutique, Fabrice et Isabelle proposent des bouquets bohêmes et champêtres, avec des fleurs essentiellement belges et de saison.

Rencontre avec Fabrice, qui nous livre ses conseils « DIY » pour un beau bouquet d’automne…

Une passion d’enfance

« J’ai toujours été dans les fleurs et les plantes » raconte Fabrice.

« Mes parents avaient un beau grand jardin donc j’y étais tout le temps avec eux l’après-midi. On s’occupait des fleurs, des légumes, des fruits…

Mais moi mon rêve d’enfant, c’était de travailler à la Sabena. Donc j’ai fait des études de math, physique et langues et je suis devenu steward. J’étais tout le temps parti, sur des vols entre l’Europe et le Moyen Orient.

Mais je restais passionné par les fleurs, j’adorais donner un coup de main à des amis pour faire leur jardin, j’aidais parfois des amis fleuristes dans leur boutique… Je savais que je finirais là-dedans, mais je ne savais pas exactement comment, ni quand…

La faillite de la Sabena a précipité les choses. Ça a été pour moi un signe qu’il était temps de me recycler et que je devais développer cette autre passion ».

 

Photo : © Gilles Hamoline

Une boutique en duo à Waterloo

« Même si j’avais déjà les capacités, j’ai décidé de faire une vraie formation pour me construire une crédibilité et un bagage par rapport aux clients et au personnel. J’ai fait des études en cours du soir et en même temps je travaillais chez un fleuriste à Wavre.

J’avais prévenu ma patronne que je souhaitais ouvrir ma boutique une fois que j’aurais terminé les cours… J’ai commencé en décembre et en février elle a engagé une autre personne, Isabelle.

Ça fonctionnait bien entre nous, on savait qu’on n’avait pas peur ni l’un ni l’autre de travailler jusqu’à minuit s’il le fallait… Donc nous avons décidé de nous associer pour ouvrir le magasin.

Comme elle habitait du côté de Bousval et moi Braine-Le-Comte, nous avons coupé la poire en deux et nous nous sommes installés à Waterloo, il y a 17 ans ».

Ce qui me plait dans le fait d’avoir lancé notre boutique, c’est vraiment cette liberté de créativité. Nous avons notre style et nous n’avons pas peur de nous renouveler… Il y a 10 ans nous étions très sophistiqués avec des orchidées et depuis 5 à 6 ans, nous avons un style plus bohême-champêtre…

Évidemment il y a aussi des inconvénients comme la paperasserie administrative, le stress, la nécessité parfois de travailler tard pour pouvoir livrer des fleurs en urgence dans une famille endeuillée…
Mais on ne le regrette vraiment pas ».

 

Photo : © Gilles Hamoline

Des fleurs de producteurs belges

« Deux fois par semaine, nous allons à 4 heures du matin à la criée aux fleurs à Neder-Over-Hembeek. Ce sont des producteurs belges qui coupent leurs fleurs la veille chez eux avec leur équipe et viennent les vendre le lendemain matin à la criée.

Donc on sait que tous les produits sont belges. Il y a bien sûr une section importée mais elle est bien identifiée et canalisée. Nous achetons essentiellement des produits belges. Cela fait 17 ans qu’on privilégie ce circuit !

C’est pour ça que nous n’avons pas eu trop de problèmes d’approvisionnement pendant la crise Covid, à la différence d’autres fleuristes qui avaient l’habitude de commander à l’étranger. Comme nous connaissions depuis longtemps les producteurs, ils ont accepté de continuer à nous servir en priorité… ».

 

Photo : © Gilles Hamoline

Privilégier les fleurs de saison

La recette pour savoir quelle fleur est d’origine belge ?

« Privilégier les fleurs de saison ! Si vous voyez des pivoines en septembre alors que c’est une fleur du mois de mai, vous savez automatiquement que ça ne vient pas de Belgique…

À présent, nous avons en magasin beaucoup de roses, des dalias… Toutes ces fleurs qui sont dans nos jardins !

Nous avons, par contre, toujours environ un mois d’avance par rapport aux jardins parce que les producteurs travaillent en serres chauffées pour avoir une longueur d’avance… ».

 

Photo : © Gilles Hamoline

Quelles fleurs en automne ?

« En automne, nous travaillons beaucoup avec les hortensias, les dalias, la physalis, le limonium, toutes les graminées… Ce qui est hyper tendance, ce sont les plumes de pampa. Fin septembre, elles sont vraiment à leur apogée donc c’est maintenant qu’il faut les couper pour les faire sécher. C’est possible avec l’hortensia aussi.

L’avantage avec les fleurs d’automne, c’est qu’il en y a énormément qu’on peut couper et faire sécher… Donc les gens savent vraiment en profiter longtemps !

Personnellement nous préférons travailler avec des fleurs fraîches mais nous faisons quand-même des arceaux avec les fleurs séchées… C’est vraiment comme une déco et c’est très « instagrammable » ! ».

 

Photo : © Gilles Hamoline

Un article de DW Influence

Green Box

Rue François Libert 15
1410 Waterloo
02/351 18 67

 

[email protected]
www.green-box.be
Facebook Green Box Waterloo
Instagram green box waterloo