Fleurs et plantes

Les hellébores

11.01.2022

Le plus connu des hellébores est la magnifique rose de Noël qui illumine de ses couleurs notre environnement pour les fêtes.

Le saviez-vous ?

Il existe, bien au-delà de la rose de Noël, de nombreuses variétés horticoles d’hellébores qui peuvent agrémenter nos jardins ou parterres et fleurir de décembre jusqu’au début du printemps ?

Pour tous renseignements complémentaires, faites appel à votre entrepreneur de jardins ou votre pépiniériste. Ils sont des professionnels et pourront vous aider dans le choix et l’entretien des plantes.

Les hellébores ornementaux

L’hellébore est une plante vivace à rhizome  faisant partie de la famille des renonculacées. Il peut être planté au printemps ou en automne et sa floraison s’étend de fin novembre à avril, ce qui donne vie et couleurs à nos jardins en hiver. Son feuillage d’un vert profond reste très décoratif durant la belle saison.

Plante très rustique, l’hellébore aime les expositions à l’ombre ou à mi-ombre dans des sols fertiles ou en sous-bois. Sa hauteur de pousse peut varier de 30 à 70 cm.

Aimant les sols riches, les hellébores sont particulièrement jolis comme couvre-sol, en bordures ou dans des massifs. Ils peuvent aussi constituer un atout pour les jardinières d’hiver.

Attention, l’hellébore contient de l’hélléboréine, ce qui le rend très toxique notamment pour le muscle cardiaque.

Les variétés

On répertorie une vingtaine d’espèces d’hellébores. Cultivés depuis très longtemps, les hellébores étaient prisés pour leurs vertus médicinales réputées traiter la folie et l’épilepsie. Actuellement, ils sont des variétés horticoles particulièrement prisées des amateurs avisés qui tiennent à donner des touches fleuries à leurs jardins en hiver.

Parmi ces variétés, on retrouve le plus souvent :

  • L’helleborus niger ou rose de Noël, l’hellébore le plus connu. Il fleurit en novembre.
  • L’helleborus atrorubens dont les tons varient du rouge au pourpre. Il s’agit des hellébores hybrides qui peuvent atteindre une cinquantaine de centimètres de haut.
  • L’helleborus orientalis qui offre une palette de couleurs complète comme le jaune, le rose, le rouge, le blanc et le noir. Il peut atteindre une hauteur de 50 cm et se cultive en grosses touffes avec une floraison de janvier à avril.
  • L’helleborus argutifolius ou hellébore de Corse s’épanouit à la fin de l’hiver et présente de grandes fleurs vertes claires.
  • L’helleborus foetidus ou hellébore fétide (dénommé ainsi en raison de son odeur) présente des fleurs vertes retombantes. Comme l’hellébore de Corse, il fleurit de février à avril.

L’entretien

  • Magnifiques plantes fleuries en hiver, les hellébores peuvent être mis en valeur dans les massifs, des allées ainsi qu’en combinaison avec d’autres plantes d’hiver fleuries comme les bruyères, les crocus …
  • Les hellébores se cultivent dans un sol léger, riche en humus, humide, mais relativement bien drainé. L’humidité doit particulièrement être évitée en hiver, car elle pourrait causer la mort de la plante.
  • Lors de la plantation, il est conseillé de les espacer de 40 à 50 cm. Ces plantes peuvent se multiplier facilement en divisant les touffes au printemps. Quant à la fertilisation, il est conseillé d’étaler une couche de compost de jardin à leur pied.
  • Les hellébores n’aiment pas être en plein soleil et aiment la sédentarité. Une fois mis en place, laissez-les là où ils sont (si cela leur convient), car ils apprécient plus que tout, la tranquillité.
  • Au niveau des maladies, les hellébores sont sensibles aux maladies cryptogamiques, qui provoquent des taches noires sur les feuilles. Il est important de supprimer les fleurs et feuilles tachées ou abîmées dès leur apparition.
  • Quant à leurs ennemis, comme beaucoup de plantes, les hellébores redoutent les pucerons et les limaces. Votre entrepreneur de jardin pourra judicieusement vous conseiller quant aux traitements et actions à entreprendre pour garder vos plantes en pleine santé.